Non, la fermeture de Bichat et Beaujon n’est pas d’utilité publique !

, par Admin

Non, la fermeture de Bichat et Beaujon n’est pas d’utilité publique !

Réponse d’Attac Paris Nord-Ouest à l’enquête publique concernant le projet d’Hôpital Grand Paris Nord à Saint-Ouen (voir rappel des faits en bas)

Déshabiller Pierre et Jacques pour habiller Paul ? Le projet peut-il être considéré d’utilité publique ou encore d’être un atout « précieux face aux crises sanitaires à venir » alors même qu’il implique la fermeture de 2 autres hôpitaux ? Alors que le projet se targue de répondre aux besoins d’un territoire en tension, il marque le recul de l’offre de soin en Seine-Saint-Denis, dans le nord parisien et dans le nord-est des Hauts-de-Seine. Ce sont 300 lits en moins, 500 postes supprimés, 1000 accouchements en moins et un recul de 30% de la durée d’hospitalisation par rapport à la moyenne nationale. La privatisation via la construction d’un « hôtel » hospitalier et le désengagement de l’État qui délègue ses missions sociales et sanitaires aux associations via la création d’une maison des patients, ne répondent pas aux besoins de l’offre de santé publique en Seine-Saint-Denis. Les projections financières de l’AP-HP sont insuffisantes et peu transparentes. Le projet est estimé à 1,3 Milliards d’€ mais n’a pas été revue à la hausse au regard de l’inflation galopante. De plus, l’étude d’impact de la société Médiaterre (commandée par l’AP-HP et l’Université de Paris) estime des coûts de rénovation s’élevant à 408 Millions d’€, soit 3 fois moins que le projet de l’AP-HP. Il serait d’utilité publique que d’allouer un tiers du financement total à la rénovation, et donc au maintien, des hôpitaux Bichat et Beaujon et d’utiliser le reste pour la construction d’un nouvel hôpital, à échelle humaine, à Saint-Ouen.
Au regard de l’ensemble de ces arguments, le projet remet en cause l’offre publique de soins et présente de nombreux risques manifestes contradictoires avec le principe d’utilité publique.

Comité Attac Paris Nord-Ouest

Rappel des faits :

AgendaTous les événements

juillet 2024 :

juin 2024 | août 2024